Le Cnos-Ben expose l’évaluation des fédérations

La session de restitution sur les grandes tendances qu’ont révélées les travaux du jury mis en place pour le diagnostic du pronostic vital de chacune des vingt-huit (28) fédérations membres de l’institution, a eu lieu, ce samedi 29 février 2020 à la salle de réunion du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) vient de mettre les fédérations devant leur responsabilité.

A travers cette évaluation, l’objectif visé par le Cnos-Ben est d’être une référence des Organisations Sportives Olympiques (OSO) pour une approche managériale performante des Fédérations sportives au Bénin. Ainsi, en présence des membres du jury qui a géré les travaux, le président du Cnos-Ben, Julien Minavoa a présenté le tableau qui donne à réfléchir sur l’état de santé du sport national dans son ensemble.

En effet, du point de vue des exigences d’une approche managériale performante et durable, 75% de nos fédérations sportives sont dans la mauvaise posture ayant une note inférieure à 10 sur 20, selon les conclusions du Jury  Raoul Ouendo, ancien Basketteur et ancien Procureur de la République dont le travail porte sur  les 28 fédérations membres du  Cnos-Ben sous anonymat. Julien Minavoa conclu que la majorité de nos disciplines sportives sont conduites avec une très faible maîtrise des exigences de la bonne gouvernance des Organisations Sportives Olympique (OSO).


« Nous devrons de concert avec les responsables des fédérations et des cadres techniques du ministère des sports poser des actions communes vers les parties prenantes pour le développement de notre sport » ; indique Julien Minavoa très inquiet de la situation.

Il a, par rapport à cette exigence de bonne gouvernance, invité les acteurs sportifs à se référer aux dispositions de l’outil de gestion avec lequel le Cnos-Ben a engagé le processus d’évaluation managériale des fédérations appelé: Assiette Fédérale Identitaire (AFI). Un outil dont le contenu a été présenté aux responsables de fédérations. Aussi, il est à noter qu’aucune (0%) fédération n’est en bonne posture et donc n’a une note à partir de 13 sur 20. 25% des fédérations se trouvent dans la posture médiane, c’est-à-dire ayant une note de 10 à 13 sur 20.

Diagnostic des fédérations membres du CNOSBEN

Précisons que les travaux se sont déroulés en présence du Directeur du sport d’élite (Dse) du ministère des sports, Bonaventure Coffi Codjia, du directeur de l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (Injeps), Jean Marie Falola qui est revenu sur le rôle et la mission de l’Injeps dans le développement du sport.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :