Institut national de l’éducation physique et sportive: Oswald Homeky s’enquiert des difficultés des étudiants

Le Ministre des sports Oswald Homeky s’est déplacé sur les sites de Porto-Novo et d’Adjarra de l’Institut national de l’éducation physique et sportive (Ineps) pour s’enquérir des difficultés des étudiants et les approches de solution à apporter. Une visite ponctuée par des séances de travail aussi bien, avec la préfète de l’Ouémé que des autorités universitaires. C’était dans la matinée du vendredi 01 avril 2022.

Constater l’état dans lequel se trouvent les centres de l’Ineps et recenser les difficultés et doléances des étudiants et autorités. Tel est l’objectif de cette visite de travail du Ministre des sports avec les autorités universitaires de l’Ineps. Avec sa forte délégation, il a parcouru les infrastructures des deux centres universitaires avant de s’enquérir des difficultés des étudiants. «(…) nous nous trouvons disposer de deux terrains de basket en hauteur à raison d’un par site, ce qui ne facilite pas la pratique du jeu. Nous avons aussi un terrain de handball sablonneux et très poussiéreux, d’un terrain de volleyball par site, d’un gymnase presque vide avec des matériels datant de plusieurs années. Nous manquons de piste d’athlétisme et d’un terrain de football. Celui que nous avons ressemble à une esplanade de fête», a évoqué Rachidath Marcos, présidente du Comité  d’union d’entité à l’Ineps.

En s’appuyant sur le pilier 3 du Pag 2021-2026 du gouvernement Talon, le Directeur de l’Ineps Agbodjogbé a exhorté le Ministre à allaiter son enfant qu’est l’Ineps, tout en lui faisant savoir les axes prioritaires de sa gouvernance notamment, la gestion du flux d’étudiants à travers la construction d’amphithéâtres, le renforcement de la qualité de la formation à la filière des sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), l’effectivité du meilleur pont entre la formation et la pratique à travers une meilleure association des étudiants. Le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Félicien Avlessi ajoutera entre autres difficultés, insuffisance de salles de cours, d’amphithéâtres, insuffisance obsolescence des équipements didactiques, insuffisance et obsolescence des équipements de recherche, insuffisance quantitative et qualitative du personnel administratif technique et de service. Sensible aux doléances des uns et des autres, le patron des sports béninois compte apporter son expertise. Il a rassuré les pensionnaires des deux sites en prenant l’engagement de commencer par améliorer les infrastructures. «Progressivement, nous arriverons à la satisfaction intégrale de tous les besoins», a-t-il promis. Pour finir, il n’a pas manqué de féliciter les autorités du centre pour la qualité de la formation donnée aux futurs cadres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :