Handball – « Sport au féminin » : Des stagiaires arbitres de ligue et délégués en formation

La ville de Bohicon abrite depuis le jeudi 8 septembre 2022, la formation des arbitres de ligue et des délégués. Il s’agit de l’une des activités entrant dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Sport au féminin » au profit de la Fédération Béninoise de Handball (FBHB).

Sous la direction de Jonas Alladé, président de la commission centrale d’arbitrage de la FBHB, douze (12) paires d’arbitres et vingt-quatre (24) délégués s’entretiennent sur plusieurs modules. La personnalité et les qualités d’un arbitre, le maniement de la balle, les gestes, la modulation des coups de sifflet et le déplacement de l’arbitre sur le terrain sont les thématiques abordées par les jeunes futurs arbitres. Quant aux délégués, la formation s’est accentuée sur leurs rôles. Ensemble, les deux filières passent en revue les nouvelles règles du handball édictées par la Fédération Internationale de Handball (IHF). Depuis la journée d’hier dimanche 11 septembre 2022, ces stagiaires sont en cours dans la matinée et se mettent à disposition du tournoi « Sport au féminin » dont la phase zonale B est actuellement en cours à Abomey. Ce tournoi leur sert de cadre pratique pour leur formation. En marge de cette formation, une cérémonie de lancement officielle a eu lieu le samedi 10 septembre 2022 sous la présidence de Sidikou Karimou, premier responsable de la FBHB. D’entrée, ce sont les différentes bénéficiaires de cette formation qui ont décliné leurs identités. Ce geste a permis aux membres du comité exécutif de la FBHB de prendre connaissance du nouveau cercle d’arbitre de ligue et des délégués qui vont désormais conduire les destinées de ce secteur du handball béninois. Par la suite, c’est le président Sidikou Karimou qui a invité les stagiaires à accorder un peu plus d’intérêt à cette  opportunité qui assurément, va faciliter leur émancipation à l’avenir. Le but exprimé par la FBHB, en initiant cette formation, est de pouvoir connaître de nouveaux arbitres internationaux dans les années à venir. C’est d’ailleurs pour cette raison que Sidikou Karimou a réitéré, devant le président de la Confédération Africaine de Handball (CAHB), Dr Arêmou Mansourou, l’engagement de son bureau fédéral à accompagner ces jeunes filles. Prenant la parole, Dr Arêmou Mansourou a fait savoir aux stagiaires, toute la chance qu’elles ont en prenant part à cette formation. A l’entendre, ces filles ont une grande chance de pouvoir très vite accéder aux grades internationaux d’autant que l’institution de gestion du handball africain dont il a la charge met en priorité la promotion du sport féminin. C’est le lieu pour lui de faire savoir que ce projet entre dans la droite ligne des activités de la CAHB. Il faut souligner que la présente formation sera sanctionnée par une attestation. Les meilleurs athlètes au terme des différents tests, vont  décrocher le grade d’arbitre de ligue en attendant le stage pratique qui va leur confirmer ce diplôme. La formation au profit de ces jeunes filles va connaître son épilogue le jeudi 15 septembre 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :