Pétanque – Championnats nationaux 2022 : Les meilleurs de la saison connus, Garba Yaya en force

L’édition 2022 des championnats nationaux de pétanque qui s’est déroulée du 26 au 27 novembre 2022 au Centre International de Formation en Pétanque de Djadjo  a été plus qu’ouverte. En témoigne le sacre d’Ajax Pétanque Club de Parakou au niveau des triplettes, de Passion Pétanque Club d’Ahouamey et de la doublette Indra- Odile respectivement dans les catégories de l’open des jeunes et des dames.

L’occasion était belle pour bien des clubs qui avaient à tant de reprises vu leurs ambitions se briser lors de ces dernières éditions de mieux s’illustrer. Et cela n’a d’ailleurs pas raté. Ajax Pétanque Club de Parakou  a dominé la compétition dans la catégorie des triplettes.  En effet, en finale et dans un duel sans merci, Emmanuel Agonkan, Christian Gbaguidi et Cherif Boucari ont dominé sans partage leurs homologues de PCPC de Natitingou, tombeur du champion sortant Prestige PCK en quart de finale (13-03). « C’est une merveille pour nous de remporter ce titre. Nous nous sommes préparés pour tenir le pari et c’est chose faite », a confié Emmanuel Agonkan.

Chez les juniors en Open ce sont les jeunes venus de Bohicon dans le département du Zou qui sont sacrés champions. La doublette composée de José et Alfred Atinkpasso de Passion Pétanque Club d’Ahouamey  a pris le dessus sur celle de Ajax de Parakou (13- 06). La dernière finale qui a encore tenu en haleine tous les passionnés des sports boules était la finale des dames. Elle a été remportée par la doublette Indra- Odile  devant Mylène-Destinée sur la plus petite des marges 13-12.

« C’est vrai, aujourd’hui sans faute modestie, c’est la discipline qui regorge le plus de licenciés. Loin de là, c’est la discipline qui est la mieux animée encore sur toute l’étendue du territoire national. Encore plus particulièrement, c’est la discipline qui révèle le Bénin sur le plan international et continental. Plusieurs fois, on est monté sur le toit de l’Afrique et on a été vice-champion du monde. Cela dénote quelque part que c’est une discipline qu’il faut prendre au sérieux et je veux pour preuve qu’aujourd’hui le président Patrice Talon a pris la mesure des choses. En acceptant d’organiser la Coupe du monde au Bénin. C’est parce qu’il sait que cette discipline peut révéler davantage le Bénin », a déclaré Garba Yaya, président de la Fédération Béninoise de Pétanque tout en indiquant « Raison pour laquelle au niveau du comité exécutif de la Fédération Béninoise de pétanque, nous avons essayé d’innover pour le bonheur de notre discipline commune. La preuve est le bon déroulement de ces championnats nationaux qui nous a laissé une très bonne image sur le plan technique. Ce qui dénote que le travail doit être perpétué ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :