Subventions au profit des Fédérations et Associations sportives: Le gouvernement béninois et le ministère tiennent le pari

Le gouvernement béninois, par l’entremise du ministère des Sports, met à la disposition des Fédérations et associations sportives, une subvention de plus d’un milliard de Francs Cfa. La remise officielle des chèques a été faite, vendredi 18 mars 2021, par le Ministre des sports OIswald Homeky, dans un hôtel de la place à Cotonou. Ceci,  en présence de toutes les Fédérations et Associations sportives.

1.357.500.000 de Fcfa. C’est la somme totale mise à disposition par le gouvernement du président Patrice Talon dans le cadre de la sixième édition de subventions aux Fédérations sportives. C’est ce qu’on retient de la remise officielle des chèques reçus par chacune des Fédérations sportives, des clubs de football (masculin et féminin), le Comité national olympique et sportif béninois (CNOS BEN) et le Conseil national des supporters du Bénin (Cns-B).

Au niveau du football, les clubs ayant participé à la 1ère phase du Championnat ont chacun reçu 10 millions de francs CFA. Les clubs qui sont qualifiés pour la Super Ligue Pro (Phase finale du championnat) ont reçu chacun un complément de 10 millions de francs CFA. Les clubs engagés en Ligue 3 ont touché chacun la somme de cinq (05) millions de francs CFA. Les Clubs féminins de la Première Division ont reçu chacun deux (02) millions de francs CFA et ceux de la D2, un (01) million de francs CFA chacun. Le Comité national olympique et sportif béninois (CNOS BEN) a reçu 50.000.000 de francs Cfa alors que et le Conseil national des supporters du Bénin (Cns-B) a perçu 10.000.000.

«Tenir ce pari de remettre aux fédérations sportives et aux clubs de football, les subventions au premier trimestre de l’année, est un challenge que nous avons pris depuis quelques années», dira le Ministre Oswald Homéky. Ceci, a-t-il ajouté, grâce au soutien de ses collègues du gouvernement et l’implication personnelle du président Patrice Talon. Il n’a manqué d’exhorter les Fédérations et associations sportives bénéficiaires à un bon usage des fonds à elles alloués par le gouvernement béninois.

Subventions aux fédérations béninoises de sports

Tonsiminball : 3.000.000 ;  Athlétisme 60.000.000 ; Aviron: 8.000.000 ; Badminton : 10.000.000 ; Basket : 60.000 000 ; Boxe : 16.000.000 ; Cyclisme : 25.000.000 ; Escrime : 15.000.000 ; Golf : 9.000.000 ; Gymnastique : 12.000.000 ; Handball : 60.000 000 ; Handisport : 16.000 000 ; Haltérophilie : 6.000 000 ; Judo : 17.000 000 ; Karaté do : 23.000 000 ; Lutte 11.000 000 ; Maracana : 15.000 000 ; Natation : 17.000 000 ; Pétanque : 50.000 000 ; Rollers : 17.000 000 ; Rugby : 16.000 000 ; Scrabble : 26.000 000 ; Taekwondo : 23.000 000 ; Tchoukball : 3.000 000 ; Land tennis : 45.000 000 ; Tennis de table : 11.000 000 ; Tir à l’arc : 7.500.000 ; Volley-ball : 22.000 000 ; Wushu : 22.000 000 ; Triathlon : 2.000 000 ; Base-ball 2.000 000 ; Bodybuilding : 2.000 000 ; Sport d’entretien : 2.000.000 ; Clubs de Ligue Pro : 10.000.000 chacun (ceux qui sont passés en Ligue Super Pro ont 10.000 000 de plus) ; Clubs de Ligue 3 : 5.000.000 ; Clubs de D1 féminin : 2. 00.000 ; Clubs de D2 féminin : 1.000.000 ; Cnos-Ben : 50.000.000 ; Cns-B : 10.000.000

Coupe des clubs champions de volley-ball: Troisième et Quatrième pour Finances Vbc et Queens Vbc du Bénin

Les formations de Finances Vbc au niveau des hommes et Queens volley-ball chez les dames ont terminé au troisième et quatrième rang dans leur catégorie respective. Elles ont respectivement battu    par Finances Vbc qui a battu son homologue de SAO de la Côte-d’Ivoire par 3 sets à 0 (27-25 ; 25-17 ; 25-14) alors que Queens Vbc s’est inclinée par trois sets à un (3-1) devant la formation ivoirienne de Club Olympique Descartes de la Côte-d’Ivoire  (25-13 ; 20-25 ; 14-25 ; 19-25). C’était, samedi 19 mars 2022, à la salle Omnisports du Comité national olympique et des sports burkinabè (Cnosb) de Ouagadougou au Burkina Faso.

Les joueuses du duo Innocent Yaka et Yuri Saleck Tabé avaient largement dominé le premier set (25-13). Par la suite, elles ont totalement quitté le jeu, laissant l’opportunité à CO Descartes qui n’a pas manqué de remettre les pendules à l’heure lors du deuxième set (20-25). Le troisième set a été encore catastrophique pour les Béninoises. Dépassées par l’engagement et l’envie de gagne des Ivoiriennes, elles ont baissé pavillon sur une note de 11 points d’écart (14-25). Les Ivoiriennes profitent du manque de détermination des Béninoises et enfoncent le clou lors du quatrième set (19-25). Issa Idrissou Rafiatou et autres Akpa Lorreith, Kona Tandjo tombent sans convaincre, laissant filer la médaille de bronze à la formation ivoirienne de CO Descartes qui s’impose au terme de quatre sets (25-13 ; 20-25 ; 14-25 ; 19-25). Queens volley-ball du Bénin esquive le podium et va se contenter de la quatrième place. Une première expérience pour les protégées du président Aimé Sebio qui ont, toutefois gagné en expérience mais devront vite se remettre au travail.

Finance Vbc permet au Bénin d’avoir une médaille…

Finances Vbc du Bénin a fait bonne impression à la Coupe des champions de volley-ball de la Zone 3. Pour cause, la formation béninoise a pris la troisième place de la compétition chez les hommes. Finances Vbc décroche donc la médaille de bronze en battant SAO de la Côte-d’Ivoire par 3 sets à 0 (27-25 ; 25-17 ; 25-14). Eliminés par l’As Douanes du Burkina Faso en demi-finale, les Béninois s’offrent leur première médaille dans la compétition. Rappelons que cinq clubs béninois ont pris part à cette compétition à Ouagadougou du 14 au 19 mars 2022. Il s’agit de Queens Vbc et Allada Vbc chez les dames puis, de Finances Vbc, Allada Vbc et Energie Vbc chez les hommes.

Classement général chez les dames : Ghana Police (Ghana) ; As Douanes (BF) ; CO Descartes (CI) ; Queens Vbc (Bénin) ; Usfa (BF) ; Allada Vbc (Bénin).

Classement général chez les hommes : As Douanes (BF) ; Ghana Police (Ghana) ; Finances Vbc (Bénin) ; SOA (CI) ; Injs (CI) ; Allada Vbc (Bénin) ; Usfa (BF) ; Asfa (Sénégal) ; Energie Vbc (Bénin).

Tournoi de tennis de table Ping: Docteurs Adou Amir et Ziadath Akadiri vainqueurs de la 7e édition

Les pongistes de moins de 21 ans, se sont retrouvés au Temple du Son de Godomey/Togoudo. Ceci dans le cadre de la 7è édition du tournoi de tennis de table Ping Docteurs. Une organisation de la Fédération béninoise de tennis de table (FBTT) avec l’appui du directeur du Centre culturelle Chinois. Pour le compte de cette 7è édition de Ping Docteurs, ce sont Adou Amir (chez les garçons) et Ziadath Akadiri (chez les jeunes filles) qui ont été les meilleurs. Adou Amir, pour conserver son titre, a dominé Fred Amadji 3 sets à 0. De son côté, Laurette Goussikindé, la tenante du titre n’a pas pu récidiver sa prouesse de la précédente édition. Elle a été battue par Ziadath Akadiri 3 sets à 0 (11/03 ; 11/07 ; 11/07). Chansia Lima s’est adjugé la médaille de bronze.

Heureuse de sa performance, Ziadath Akadiri a remercié son encadreur et les organisateurs de ladite compétition avant de promettre poursuivre sa préparation pour les autres compétitions à venir afin de répondre bien présente. Adou Amir, le désormais éternel vainqueur chez les hommes a reconnu la force de ses adversaires qu’il dit, lui permettent de redoubler d’ardeur pour s’améliorer davantage. « J’essaie de travailler chaque jour que Dieu fait pour toujours donner le meilleur de moi-même », a-t-il confié. Les résultats de la présente édition sont satisfaisants pour le président de la fédération, Ferdinand Sounou qui profite pour remercier le promoteur du Temple du Son pour avoir mis sa salle à la disposition de l’organisation. «A chaque édition, nous notons que la concurrence est de plus en plus rude. Pour preuve les affiches des deux finales n’ont pas été celles de l’édition dernière », a-t-il déclaré tout en invitant davantage les pongistes au travail. A souligner que cette compétition s’organise à la fin de chaque trimestre. Le rendez-vous est donc pris pour la fin du mois de juin prochain.

Ligue professionnelle de volley-ball: Le Comité de gestion dévoilé

La Fédération béninoise de volley-ball (Fbvb), par n°001/2022/fbvb a mis en place le Comité de gestion de la Ligue professionnelle de volley-ball. Il sera présidé par Paul-Eric Kouandete. Selon l’article 4 de la décision, le comité rend compte régulièrement au Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de volley-ball du déroulement de la Ligue Professionnelle, au plus tard 48h après chaque journée. Rappelons que la Ligue professionnelle de volley-ball démarre en avril prochain.

Président : KOUANDETE Paul-Eric

Vice-présidente : GOUDA SARE DJOSSOU Grâce

Secrétaire : ATCHIMAVO François

Membres : HOUNKYDET Aboua Gérald ; TOSSOU B. A. Créscentia ; MAMA ALIDOU Soufianou ; ASSOGBA Anicet Paterne

Coupe du Président de la FeBeSc, édition 2022: Emile Agbanglassi vainqueur, le regard tourné vers le championnat

Simultanément organisée à Abomey-Calavi, Natitingou et Parakou, l’édition 2022 de la Coupe de la Fédération a été remportée par le scrabbleur Emile Agbanglassi. Il surclasse donc Roland Hounsou et François-Xavier Adjovi. Mission accomplie par la Fédération béninoise de scrabble (FeBeSc) qui prépare ainsi les prochains championnats nationaux de scrabble mais aussi les joutes africaines.

Cette compétition qui entre dans la droite ligne des activités statutaires de la Fédération béninoise de scrabble (FeBeSc) à pour objectif de mettre en compétition les scrabbleurs qui seront au charbon le mois prochain pour les championnats nationaux de la discipline. Et pour cette compétition avant le rendez-vous national, 30 scrabbleurs étaient alignés sur la ligne de départ. Mais au décompte final, après cumul de trois parties, c’est Emile Agbanglassi qui monte sur la plus grande marche du podium avec 2674 points, soit 96,85% des points (P1 : 899 ; P2 : 861 ; P3 : 934). Il devance donc Roland Hounsou qui a totalisé 2651 points (soit 96,02% des points, P1 : 931 ; P2 : 787 ; P3 : 933) et François-Xavier Adjovi avec 2649 points, soit 95,94% (P1 : 920 ; P2 : 828 ; P3 : 901). «Sorti vainqueur d’une compétition comme celle-ci où il y a les meilleurs du scrabbleur béninois, ce n’est que de la joie», dira le vainqueur. A l’en croire, la différence a été faite au niveau de certains et la configuration de la grille qui n’était pas facile à déchiffrer les mots.

Mais au-delà des résultats, le président de la FeBeSc n’est pas satisfait des performances réalisées par les participants. «Je ne suis pas très satisfait des résultats de cette Coupe du président parce que le meilleur a fini en dessous de 97%. Quand je compare ces résultats sur le plan africain, je constate qu’on a encore du chemin à faire», a déclaré le président Ayodélé Boni. A l’en croire, il faut cravacher dur pour pourvoir se hisser au niveau africain. «Pour le niveau, il reste beaucoup de chose à faire», a-t-il conclu tout en rassurant de maintenir les scrabbleurs en compétition.

AG de la Fédération africaine de Wushu : Le Béninois Patrice Komenan plébiscité au poste de vice-président

L’Assemblée générale de la Fédération africaine de Wushu s’est déroulée, jeudi 24 mars 2022 à la salle de réunion de l’hôtel The Guard au Caire en Egypte. A l’issue des élections, le président Sherif Mostafa a été  réélu. Quant au Béninois Patrice Komenan, président de la Fédération béninoise de wushu, il a été plébiscité au poste de vice-président de l’instance.

Après l’approbation de l’ordre du jour et les différents rapports du bureau sortant, l’élection des membres du nouveau bureau s’est tenue avec 17 pays votants. Et au terme des élections, le président Sherif Mostafa a été réélu. Au poste de vice-président de la Fédération africaine de Wushu, le Béninois Patrice Komenan, Yayah Beddour de l’Algérie, Marc Urigawe du Rwanda et Gao de Madagascar ont été plébiscités. Par contre, le Sénégalais Ndiogou gueye, l’Ivoirien Meïté siaka, le Marocain Abderamane Esannaghi, le Tunisien Mohamed Adel Zahra, le Gabonais Luc Bendza et le Congolais Steve Kouma sont élus comme membres. Par ailleurs, l’Assemblée a approuvé la suspension de la Libye et du Zimbabwe mais aussi les tenues du 8ème Championnat d’Afrique de Wushu en Côte-d’Ivoire, du Championnat d’Afrique Junior de Wushu en Algérie et du  Championnat international de Wushu en Egypte.

Coupe Davis de tennis: Pas de miracle pour le Bénin !

Le Bénin n’a pas réussi à accéder au Groupe II de la Coupe Davis de tennis. Il a été écarté par Hong Kong (Chine) en marge de la Coupe Davis de tennis du Groupe III qui s’est déroulée, du 4 au 5 mars 2022 au Tennis Club de l’Amitié du stade Mathieu Kérékou de Cotonou.

Le Bénin revient donc à la case départ, dans le Groupe III de la Coupe Davis de tennis. En accueillant la sélection de Hong Kong (Chine), Alexis Klégou, Delmas N’Tcha, Sylvestre Monnou et autres avaient à cœur de relever le défi de la qualification au Groupe II. A l’issue de la compétition, ils n’ont pas réussi à faire rêver les férus de la petite balle jaune du Bénin. Ils ont perdu trois matches et en ont gagné qu’un seul, synonyme d’un retour dans le groupe III.

Pourtant, le peuple sportif béninois avait espoir de voir son équipe intégrer le Groupe II de la Coupe Davis de tennis. Mais cet espoir s’est estompé dès la première journée de la compétition (vendredi 4 mars), quand le numéro 1 béninois, Alexis Klégou et Delmas N’Tcha ont perdu respectivement leur match face à Wong Hong Kit (6/1 et blessure de Klégou) et Wong Chak Lam Coleman (4/6 ; 4/6).

Malgré ces deux défaites, l’on s’attendait à un réveil des Béninois lors de la deuxième journée disputée samedi 5 mars. Hélas ! En double, le duo Alexis Klégou et Sylvestre Monnou n’a pas pu relancer la compétition face au duo hongkongais Wong Chak Lam Coleman et Wong Hong Kit. Les Béninois, dans une rencontre bien animée ont perdu la rencontre de l’espoir en trois sets (2/6 ; 6/1 ; 4/6) au bout de 02H01. A 3-0, le Bénin perd totalement tout espoir de retrouver le Groupe II et devra faire mieux lors de la prochaine édition.

Toutefois, l’honneur a été sauvé par Sylvestre Monnou qui, lors de l’ultime rencontre de la soirée, a battu en deux sets (6/4 ; 6/4) Ki Lung. «Le Bénin n’a pas tenu ses promesses. Notre ambition était claire. C’est de gagner mais nous avons une belle équipe en face. Elle a produit un très bon jeu…», a reconnu le capitaine de la sélection béninoise Bruno Danhouan. «Nous avons eu droit à un très bon match de haut niveau en double mais le meilleur a gagné au tennis», a-t-il ajouté. Il a rassuré que le Bénin va continuer de développer la qualité et de trouver de meilleurs tournois et centres d’accueil pour les jeunes afin de les améliorer mais aussi, de faire la détection d’autres qui sont talentueux au Bénin. Il n’a pas manqué de lancer un appel à la diaspora béninoise qui a envie de défendre les couleurs du pays. «Nous sommes très ouverts à leur disponibilité», a-t-il fait savoir.

All-Star Game de handball: L’innovation de la Ligue Sud de Handball

Fraîchement réélu à la tête de la Ligue Atlantique Littoral (Sud) de handball, le président Euloge Dossou et son bureau sont déjà au travail. Ils ont réuni, samedi 5 mars 2022, au stade Mathieu Kérékou de Cotonou, les handballeurs béninois autour de All-Star Game, une innovation de la Ligue.

Pour être reconnaissant envers les équipes de son département après sa réélection à la tête de la Ligue Sud de Handball, le président Euloge Dossou a initié la compétition dénommée «All-Star Game de handball». L’objectif était aussi de relancer les activités au sein de son département. Un concept très original qui consiste à mettre en orbite, les meilleurs handballeurs de la Ligue Sud. «Le concept All-Star Game de handball est un jeu qui permet de faire le tir mais en dessinant des figures de style pour donner la beauté au jeu. Ce qui consiste à permettre aux handballeurs de jouer aux différents postes à savoir les ailes, les tirs de sept mètres et les tirs de neuf mètres», a expliqué le président Euloge Dossou. A l’en croire, cela permettra aux handballeurs de se perfectionner. «Nous avons senti ça dans le jeu», a-t-il lâché. Et pour cette innovation qui est une première, le président de la Ligue Euloge Dossou se dit très satisfait de ce qu’il a vu tout au long de la compétition. «Je suis très satisfait de ce qui s’est déroulé tout au long de la compétition. Par discipline, nous avons enregistré plus de 20 participants. Ce qui veut dire que les joueurs se sont vraiment intéressés à la chose», s’est-il réjoui tout en rassurant de la pérennisation de la compétition. «Nous avons déjà programmé la prochaine édition. Une fois les phases finales du championnat national de handball terminées, nous pensons déjà reprendre une autre édition qui se fera avec beaucoup plus d’engouement mais aussi, de faire en sorte pour qu’il y ait beaucoup plus de motivation», a-t-il promis. Par ailleurs, le président Euloge Dossou est ouvert à toute critique pour l’amélioration de la prochaine édition. Rappelons que les trois premiers de chaque discipline ont été récompensés par des médailles et d’autres prix.

Coupe Davis Tennis : Sylvestre Monnou sauve l’honneur du Bénin 

Eliminé du Groupe II de la Coupe Davis de tennis (du 4 au 5 mars 2022), suite à la troisième défaite de la compétition des Béninois en double (2/6 ; 6/1 ; 4/6) face à Hong Kong (Chine), le Bénin a tenu à sauver l’honneur. Pour cause, lors de l’ultime rencontre de ce rendez-vous tennistique de Cotonou, disputée samedi 5 mars 2022 au Tennis Club de l’Amitié du stade Mathieu Kérékou, Sylvestre Monnou a fait d’une bouchée, le Hongkongais Ki Lung en deux set (6/4 ; 6/4). Une performance pour l’honneur mais aussi la fierté de n’avoir pas terminé les rencontres bredouille. Au terme de la compétition, le Bénin retourne dans le Groupe III de la Coupe Davis de tennis et devra retenter sa chance l’année prochaine.