Championnat national amateur de volley-ball: Bohicon accueille la phase finale ce MARDI

Pour la seconde fois, la ville de Bohicon sera la capitale du volley-ball béninois. Cette fois-ci, ce sera au niveau des amateurs à travers le Championnat national amateur de volley-ball. Il est placé sous le parrainage du Maire Me Ruffino d’Almeida. Après les éliminatoires au niveau des différentes Ligues régionales, les champions ont été dégagés en hommes et dames à savoir 5 en dames et 6 en hommes. Les équipes seront réparties en deux poules. La réunion technique est prévue pour ce mardi 10 août avec l’arrivée des différentes délégations. Les matchs auront lieu au Lytheb (Lycée technique de Bohicon) et au collège Mgr Steinmetz. Les demi-finales se joueront samedi 14 août et la finale le dimanche 15 août.

Catégorie Dames : Challenge et As Cotonou (Atlantique) ; Buffles et Etincelles (Borgou) ; Atomique et Jspa (Zou) ; Energie (Ouémé) ; Dynamic (Donga)

Catégorie  Hommes : As Cotonou et MAEC (Atlantique) ; Buffles et Béké (Borgou) ; Dynamic (Donga) ; Canon de Toviklin (Couffo) ; Aso Modèle (Ouémé) ; Tigres (Zou)

Challenge 3X3 Basketball : L’étape de Parakou, une réussite

 

Le Challenge National 3X3 de Basket-ball a eu lieu au Centre des activités sportives (CAS) de Parakou, dimanche 25 juillet 2021. 60 équipes (27 Seniors Hommes ; 8 Seniors Dames ; 18 U18 Hommes ; 7 U18 Dames), soit 240 athlètes se sont affrontés pour aller à la conquête du Cash prize de 40 mille, des médailles et la qualification  pour la finale de l’Open House de Cotonou le 22 août 2021. Les équipes de Parakou, de Djougou, de Ouaké et autres ont rivalisé d’ardeur devant un impressionnant public qui a effectué le déplacement. Au terme des rencontres, les meilleurs ont tiré leur épingle du jeu. Chez les U18, ce sont les coéquipières de Ouzérath Kobo de Banakou (Parakou) qui s’imposent devant Saka City (9-1) au niveau des Jeunes Dames alors que Réal Sports de Parakou a dominé Team Bs (12-5) chez les Jeunes Hommes. Dans la catégorie seniors dames, Bucks de Amandine Ahamidé a battu Tomavert (9-6). Chez les hommes, Les Panthères de Djougou sont sortis vainqueurs du choc face à Team Bs de Parakou (6-5). Une compétition rehaussée par la présence du président de la Fbbb, Onifadé. Rendez-vous est pris pour les 7-8 août 2021 au Campus d’Abomey-Calavi et les 14-15 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.

Ligue Professionnelle de Basket-ball – Phase retour de Finals 4 : Aspac et Aspal VAINQUEURS

Samedi 17 juillet 2021, deux belles affiches ont retenu l’attention des férus de la balle au panier. Ceci, en ce qui concerne le dernier round de la Ligue professionnelle de Basket-ball qui a débuté depuis mercredi dernier avec la phase Aller de Finals 4. Surpris à l’Aller à Cotonou (58-60) par Elan Sports Pro, les portuaires de l’Aspac avaient besoin de réagir au match retour. Et à Porto-Novo, Aspac a tout simplement rehaussé le jeu et s’impose avec la manière (44-65). Preuve que la défaite de la manche Aller était juste un faux-pas. Dans la deuxième rencontre, c’était un match à sens unique. Vainqueur à l’Aller (88-56), Aspal a récidivé au cas de Parakou face à Réal Sport. Face à leur public, les locaux n’ont pu résister (50-91). Et logiquement, Aspac et Aspal doivent s’affronter pour l’ultime match de la Ligue professionnelle de Basket-ball, saison 2020-2021.

Phase finale D2 Basket-ball 2020-2021: Espoir Bbc et Aol Bbc champions

Les phases finales séniors Hommes et Dames du Championnat de Deuxième Division (D2) du Basket-ball, saison 2020-2021 ont pris fin, samedi 31 juillet dans la Commune de Djougou sur le terrain des Travaux Publics (TP). Après cinq jours de compétition,  Espoir Bbc et Aol Bbc sont sacrés champions respectivement en Hommes et en Dames. Chez les dames, l’Association Olympique Lagune (Aol) de Cotonou créditée d’un parcours sans faute (4 matches, 4 victoires) termine championne. Elan sportif de Porto-Novo est vice-championne ; Azazel de Parakou termine médaillée de bronze. Chez les Hommes, c’est Espoir Bbc de Cotonou qui est monté sur le podium suite à sa victoire (87-68) devant Tiger’s de Djougou. Aso Modèle de Porto-Novo (médaillé d’argent) et Albatros (médaillé de bronze) complètent le podium. Notons que les équipes championnes dans les deux catégories remportent chacun des médailles en or. Les vice-championnes décrochent la médaille d’argent et une somme de 100 mille Francs Cfa alors que les 3e dans chaque catégorie partent avec la médaille de bronze et une somme de 50 mille Francs Cfa.

JO 2020 : La compétition se termine sur une note d’espoir pour les Béninois

Jamais, les Béninois ne se sont intéressés à une Olympiade comme ça a été le cas cette fois-ci.
Et les ambassadeurs béninois, sans être au pied du podium à l’issue des jeux, ont tous amélioré leurs records et ont laissé une bonne impression du Bénin à « Tokyo 2020. »
Noelie Yarigo au 800m (demi-finaliste) et Odile Ahouanwanou ( heptathlon), ont tout donné.
On espérait surtout la première médaille Olympique depuis l’indépendance venir d’Odile Ahouanwanou. Elle a démarré fort hier. Et a même donné des signes d’espoir.


Malheureusement ce matin, elle finit 10ème
(48m02 effectués le 20 juin 2021, elle a fait 43m96), après la 6ème épreuve (sur 7). Au 800m le soir (pas son domaine de prédilection), elle termine à la dernière place.
C’est bien dommage, avec cette contre performance au javelot et au 800m.

Seule athlète africaine parmi les Blancs dans cette compétition, la Béninoise a donné tout ce qu’elle pouvait.

Tokyo 2020 – Heptathlon: Odile Ahouanwanou termine en beauté la première journée

Notre compatriote Odile Ahouanwanou vient de terminer la première journée des 4 épreuves au programme. Sur la ligne de départ au stade Olympique de Tokyo depuis 9h51, soit 1h51 à Cotonou, elle vient de finir aux environs de 20h45 (12h45 à Cotonou).

Pour rappel, l’heptathlon est le combiné de sept épreuves d’athlétisme, réunissant plusieurs disciplines dont 4 sont courues le premier jour et 3 le lendemain.  
Donc pour cette première journée, la championne béninoise a affronté sans problème, le 100 m haies, le saut en hauteur, le lancer de poids et a fini avec brio, 3ème de sa série, par le 200 m: 23″85.
Sa meilleure performance sur la distance de tous les temps.

Demain jeudi, lors de la 2e journée, elle bravera les épreuves du saut en longueur, du lancer de javelot, et du 800 m.

Pour votre gouverne, les épreuves en heptathlon se déroulent sur deux jours. Le classement des participants s’opère par l’addition des points de chaque épreuve selon un barème d’équivalences élaboré par l’instance faîtière de la discipline.

Pas donc de répit pour la championne béninoise qui se donne davantage de courage et gonfalon au vent, comme les amazones, entend tout donner pour être au pied du strapontin. Sauf cataclysme, elle sera en médaille pour son pays.

Zoom sur… Odile AHOUANWANOU : Mes Objectifs à Tokyo : ALLEr chercher le PODIUM


Née de feu Joseph AHOUANWANOU, et de maman Adroussi ADELAKOUN, originaire d’Abomey, née à Savalou, la championne, classée 12ème sur le plan africain, Odile est à sa deuxième participation aux JO. Elle a 3 frères et 4 sœurs: Martine, Paul, Daniel, Odile, Blandine, Émilienne, Brigitte et Victorien.
L’athlétisme lui a permis de voyager. Bénéficiaire d’une bouse grâce au CNOS-Ben depuis 6 ans, l’amazone comme elle est surnommée, réside en France. Au détour d’un entretien au Village Olympique, voici ce que nous avons recueilli pour vous…
 « Je suis Odile AHOUANWANOU, athlète Béninoise. Je pratique l’heptathlon, une discipline de l’athlétisme.
Je suis championne d’Afrique en titre dans cette discipline et finaliste au dernier championnat du monde toujours en heptathlon.
Je détiens le record du Bénin en heptathlon et dans 4 autres épreuves comme le 100m haies, le saut en hauteur, le saut en longueur et le lancer de poids.
Ma qualification : pour en arriver là, j’ai dû faire beaucoup de sacrifices. J’ai dû revoir aussi ce que je dois ajouter à mon staff pour que tout soit au complet, c’est à dire que depuis deux ans et demi, j’ai un préparateur mental, un masseur, un kiné, un chiropracteur, je fais cryo une ou deux fois dans la semaine, un préparateur physique (sauf cette année).
Mes deux entraîneurs Arnaud BUNEL et Vincent TURPIN m’ont aidé à travailler sur la technique, car il me reste encore à gagner en technique.
Je savais que je suis bien classée sur le plan mondial, donc pour remonter et être le mieux placé, j’ai choisi deux grandes compétitions Goetzis en Autriche et Ratingen en Allemagne.
C’est à Ratingen que j’ai réalisé une grosse performance et classée deuxième de la compétition. 
Ce qui fait que ma qualification aux jeux Olympiques est d’office, car cette performance me classe 12ème  mondial. Mes Objectifs à Tokyo : aller chercher le podium. » Odile Ahouanwanou aborde ces Jeux avec beaucoup de motivation et d’assurance. En effet on la sent sereine et posée. Soyez en prière pour notre compatriote.

Demi-finale 800m Tokyo 2020- Noelie Yarigo: LES fruits n’ont pas tenu la Promesse des Fleurs!

Souffrante parce qu’ayant eu une foulure à la fin de sa première course hier, elle tenait à cette demi-finale. Au départ du 800m tout à l’heure (21h00 à Tokyo, 13h00 à Cotonou), la Guerrière de la Pendjari, c’est son surnom, se lance, se surpasse. On sent quelle a mal. Dans son couloir 8, elle s’accroche toujours, arrivant avant-dernière de sa série avec un chrono de 2.01.41

Malheureusement, les fruits n’ont pas tenu la Promesse des Fleurs.

Il faut désormais travailler dur et avoir une relève de qualité à présent. Merci Noelie, de nous avoir fait rêver.

JO 2020: 100m, Didier Kiki écrase son record, même si cette performance ne suffit pas pour passer le cap…

Sélectionné à la dernière minute sur la base de l’universalité des jeux, parqu’Odile en Heptathlon et Noelie au 800m, étaient déjà qualifiés en athlétisme (2 places), il fallait un homme pour compléter le duo féminin et c’est ainsi que le choix fut porté sur le champion béninois Didier Kiki, le veinard!
Bref, cette matinée, dans le starting block (11h48 à Tokyo soit 3h48 à Cotonou), Didier remplit sa mission. Il allie rigueur, force, détermination: de 10″77 à l’engagement, il termine avec un meilleur chrono: 10″69. Quoiqu’éliminé, mission accomplie pour le Béninois qui a fait mieux que lors de sa première participation.

Pour la première fois de l’histoire, presque tous les athlètes béninois aux JO 2020 écrasent leurs propres records (en attendant Odile Ahouanwanou du 4 au 5 août prochain).
Bon signe pour le sport béninois en nette progression.