HANDBALL DEPART DES ÉCUREUILS JUNIORS FILLES POUR LA CAN JUNIOR

Les Ecureuils juniors filles du Bénin ont quitté Cotonou tôt dans la matinée de ce mardi 3 septembre 2019 en direction de Niamey au Niger. Ils prendront part au Championnat d’Afrique des Nations juniors filles du 5 au 14 septembre 2019.

Les filles du duo Dieudonné Houngbélagnon – Bienvenu Bombiénou après plusieurs semaines de stage veulent bien défendre les couleurs du Bénin. Cette compétition continentale regroupe neuf pays repartis en deux poules.

Les Écureuils juniors du Bénin évolueront dans le groupe B en compagnie de la RD Congo, de la Tunisie, de l’Algérie et le Niger, pays hôte dudit championnat. La poule A sera animée par l’Angola, le Sénégal, le Congo et la Guinée.

Pour rappel, la délégation béninoise est conduite par le 1er vice-président de la Fédération Béninoise de Handball, Serge Akakpo.

CHAMPIONNAT NATIONAL DE LUTTE

La ville de Kandi accueille les championnats nationaux hommes et dames de Lutte africaine. C’est le stade Saka Kina qui abrite l’évènement, le samedi 31 août 2019.

Les clubs : Dendi Lutte Club de Karimama, Lions Lutte Club de Natitingou, Panthères Lutte Club de Djougou, Buffles Lutte Club de Parakou, Léopards Lutte Club d’Abomey, As Colombe de Dassa et As Lutte Club de l’Atlantique Littoral sont invités à animer cette édition en Hommes et en Dames âgés de 17 à 30 ans au plus.


Les athlètes vont s’affronter dans les 66kg, 76kg, 86kg et 100kg alors que les dames de la même tranche d’âge doivent se mesurer dans les 55kg, 65kg et 75kg. Organisé par la Fédération béninoise de Lutte dans le cadre de ses activités statutaires, le championnat national va permettre aux athlètes de se révéler.

Pour rappel, avant les championnats nationaux, une formation des arbitres des clubs affiliés est organisée les mercredi 28 et jeudi 29 août 2019 au stade municipal de Parakou.

TIGRESSE CHAMPIONNE DE L’OLYMPIADE DE BOUNTOU

La 4ème édition des Olympiades de Bountou a eu lieu, le samedi 24 et dimanche 25 août 2019 sur l’esplanade du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou avec la participation des 12 champions issus des départements. Kapa Girls (Borgou), P’ti Piment (Alibori), Kini Kini (Plateau), Star Girls (Ouémé), Sagesse Club (Mono), Tigresses (Couffo), Éclaireurs (Littoral), Dragons (Littoral), Ensemble On Est Fort (Atlantique), Vipères (Atlantique), Amazones (Zou) et Apaches (Collines) se sont mesurés.

Le Président du CnosBen remettant le trophée


Après deux jours de compétitions, ce sont les filles de Tigresses du Couffo qui sont sacrées championnes en prenant leur revanche (29-27) sur les Stars-Girls de l’Ouémé. Elles succèdent ainsi aux Kapas-Girls du Borgou, championne de la 3ème édition.


En demi-finale, les rencontres étaient rudes et très animées avec l’élimination des deux équipes représentant le Littoral, Eclaireur et Dragons respectivement contre les deux finalistes Tigresses et Stars Girls. Au cours de la petite finale, Eclaireur l’emporte contre Dragons (9-6) et arrache la médaille de Bronze.

Équipes en compétition


Les finales se sont déroulées en présence du président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-ben), Julien Minavoa. Ce dernier n’a pas manqué d’encourager et de féliciter cette jeune association pour le travail qu’elle fait.

Monique Dougbadji, Présidente de l’ABS

Monique Dougbadji, présidente de l’Association Bountou sport (Abs) s’est félicitée du niveau technique des bountouistes avant de récompenser les trois meilleures équipes et les meilleures bountouistes de chaque équipe. Alphonsine Nouhoumon est élue meilleure bountouiste de cette 4ème édition.

COUPE DU BENIN DE BASKET

Aspac # Energie : c’est l’affiche de la finale de l’édition 2019 de la Coupe du Bénin chez les dames en attendant de connaitre celle des hommes. C’est le verdict des matchs qui ont eu lieu, dimanche 25 août 2019.

Face à Aol, les dames de l’association sportives du port autonome de Cotonou (Aspac) ont tout joué pour sortir leur épingle du jeu. Avec leur domination, elles gagnent les duels en défense et enchaînent les paniers à Face2 et à 3 points. Les portuaires vont logiquement gagner 38-30 et décrochent ainsi leur ticket pour la finale prévue pour le samedi 31 août 2019 au stade Charles de Gaulles de Porto-Novo. En finale, l’Aspac va retrouver une nouvelle fois les dames de Energie Bbc de la Société béninoise d’énergie électrique victorieuse de As Falah sur un large score de 85-16.
Les résultats dames de la journée
Dames : As Falah 16 # 85 Energie Bbc
Dames : Aspac 38 # 30 Aol

UNE MEDAILLE D’OR POUR ROSTAND KIKI AU TAEKWONDO

Présent à l’Open d’ARIZONA Phœnix Grand prix aux Etats-Unis, le Béninois Rostand Kiki a décroché la médaille d’or dans la catégorie des – 80 kg. Ce sacre intervient après celui réalisé à l’open de Las Vegas où l’athlète Rostand Kiki avait brillé en or. A l’open d’ARIZONA, l’athlète a fait forte sensation en battant un athlète des USA (20-4) en demi-finale avant de s’imposer dans un rude combat contre un autre américain sur un score de (19-12).

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS DE RUGBY DIVISION 2 ZONE OUEST

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de Rugby (FéBéRugby) a animé une conférence de presse, ce samedi 24 août 2019 à l’auditorium du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben). Lors de cette sortie médiatique, le président Faustin Dahito, a levé un coin de voile sur l’organisation par le Bénin de Rugby Afrique à 7 encore appelé régional challenge Seven du 05 au 09 Septembre 2019 au stade Charles de Gaulles de Porto-Novo.

FAUSTIN DAHITO, PRESIDENT DE LA FEDERATION BENINOISE DE RUGBY

Le point des préparatifs a été fait à la presse. Il ressort que le Bénin est prêt pour abriter malgré les difficultés et que la sélection nationale peaufine toujours les derniers réglages. En effet, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Guinée et l’Egypte vont rejoindre le Bénin pour prendre part à ce tournoi sous régional.

Dans ses propos, Faustin Dahito a fait savoir que le Rugby est « un sport de combat et de contact par équipe qui génère beaucoup de passion et de mystère depuis ses origines ». Ainsi, il invite tous les béninois du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest à prendre d’assaut le stade Charles de Gaulle de Porto-Novo pour soutenir les Ecureuils et les autres pays.

VERDICT DU CHAMPIONNAT NATIONAL DE TENNIS DE TABLE

Lancé, ce mardi 27 août 2019, l’édition 2019 du championnat national de Tennis de Table prendra fin le vendredi 30 août 2019 au palais des sports du stade de l’amitié Mathieu Kérékou. Pendant 4 jours, 114 athlètes vont s’affronter pour déterminer les champions et décrocher les deux motos neuves de marque Apsonic.

Les choses ont démarré juste après la cérémonie protocolaire d’ouverture. Pour le compte de la première journée, l’UAC est sacrée championne au terme des épreuves de groupe en battant, 2 set à 0 à Espoir de Bohicon. Renaissance termine 3ème après avoir dominé en match de classement, Toffa 3 set à 0.

Pour rappel, l’ouverture a eu lieu en présence de l’ancien président de la Fédération, Luc Olivier Guezo, du président de la Fédération béninoise de baseball et celui de la Fédération béninoise de badminton sans oublier le secrétaire général du comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), Fernando Hessou et le représentant de L’Ambassadeur de Chine près le Bénin.

L’UAC CHAMPIONNE DE ROLLERS

Tout s’est bien passé au championnat national de Roller les samedi 24 et dimanche 25 août 2019 au stade Mathieu Kérékou de Cotonou. Plusieurs athlètes ont animé ce championnat qui a été une fête pour les enfants.

Pour la première fois au Bénin, avec le Rink hockey, c’est le club Roller-s Master de l’Université d’Abomey-Calavi qui est sacré champion en gagnant 5-2 devant son adversaire, Lok-Roller. « Une fierté pour nous » ; disent-il en chœur. Le Rink Hokey est un sport collectif qui joue à cinq(05) dont un gardien et qui se pratique avec des patins traditionnels communément appelés quads et une crosse. 

Au Roller de courses, après son faux pas, l’athlète Rawdath Demba Diallo a confirmé son statut de N°1 en arrachant deux (02) médailles d’or au 1000 mètres et au 10km à point, et à élimination catégorie dame de 14ans et plus. Henresth Houngbo confirme aussi chez les hommes avec 45 points avec un record de 19 minutes 36 secondes et 62 tierces.

En Inline Freestyle Slalom Battle et au Slalom Vitesse, le trio composé de Cherif Karimou,  Acharaf-deen Mama et CisséNafiou se partage les médailles. Ils ont tout gagnés sans partage. Salifou Mouhawya emporte l’or avec un saut de 1,45 mètre devant Fafoumi Eustache et Faton Fréjus au Saut en Hauteur Pure. Ses adversaires n’ont pas pu faire un saut au-delà des 1,25 mètres.

FORTUNES DIVERSES POUR LES BENINOIS AUX JEUX AFRICAINS

Jeux africains 2019 : Fortunes diverses pour les béninois. Si Océanne Ganiero décroche la Bronze, NoélieYarigo et Odile Ahouanwanou, elles, échouent en finale.

Les 12èmes  Jeux africains ont démarré  à Rabat, au Maroc depuis le 19 août dernier, se poursuivent. Certains représentants béninois ont fait leur entrée en compétition et ont connus fortunes diverses. Au Tennis, les jeunes tennismen, Sylvestre Monnou de 17 ans a battu, ce vendredi 23 août 2019, Bienvenu E de la RD-CONGO, en 6/4 – 6/2. Ce samedi 24 août, Alexis Klegou entre en compétition et sera face au Congolais Christian Saidi.

En Natation, la jeune nageuse Nafissath Radji promet décrocher une place en finale demain sur les 50m Nage libre après son élimination ce vendredi dans le concours de Nage d’os. Au Taekwondo, le béninois Jéhudiel Kiki, a échoué en 1/4 de finale dans sa catégorie les -68 kg devant l’Ivoirien Aaron Kobénan sur la marque de 20-15 

OCEANNE GANIERO

Océanne Ganiero offre au Bénin sa première médaille aux Jeux africains à Rabat. La béninoise a décroché la médaille de bronze au Karaté en battant la Botswanaise Mothoyomotona Gaone (3-0) dans les -55Kg. « Je suis très contente. Je suis venue pour l’or, mais les choses se sont passées autrement » ; a lâché l’athlète.  

NOELIE YARIGO

Les athlètes béninois poursuivent leur compétition. Noélie Yarigo termine 7ème en finale du 800 m dames ce mardi 17 août 2019 avec un chrono de 2mns 04s 66. Elle est battue par l’Ethiopienne Méro Hirut Meshesha (2mns 3s 16), la Marocaine Arafi Rababe (2mns 03s 20) et l’Ougandaise Nakaayi Halimath (2mns 03s 55).

Odile Ahouanwanou fini 5ème de sa série du 100 m haies dame en 14s 42. Pas de finale donc pour elle. Mais, elle se qualifie pour la finale au saut en hauteur. Avec 1m70, Odile Ahouanwanou termine 11ème sur 15 sur concurrentes.

 Souliath Saka n’a pas fait de miracle au 400m. Elle n’a pas pu se qualifier pour la finale. 6ème de sa série, elle est 15ème au classement général alors qu’il faut 16 pour la demi-finale. Mais, le mode de qualification a eu raison d’elle.