You are currently viewing Handball – Deuxième phase du projet «Sport au féminin» : 15 femmes aguerries en gestion administrative ; la satisfaction totale de la Fbhb…

Handball – Deuxième phase du projet «Sport au féminin» : 15 femmes aguerries en gestion administrative ; la satisfaction totale de la Fbhb…

Le deuxième épisode du projet «Sport au féminin» est entré dans sa phase active au niveau de la Fédération béninoise de handball (Fbhb). Ceci, à travers la série de formation qui a débuté mercredi, 17 mai 2023, à la maison du handball à Cotonou. Au terme de trois jours de formation (du 17 au 19 mai), 15 femmes sont outillées en gestion administrative des clubs et ont reçu leurs parchemins à la grande satisfaction du Comité exécutif de la Fbhb. C’était vendredi, 19 mai 2023, à la maison du handball à Cotonou.

Pour cette première formation de la phase 2 du projet «Sport au féminin», 15 participantes ont pris part. Durant trois jours, les stagiaires venues des quatre coins du Bénin ont été outillées en gestions administrative des clubs. Désormais aguerries et fières d’avoir acquis de nouvelles connaissances, Christelle Adido, porte-parole des stagiaires a, au nom de ses paires, remercié la Fbhb et ses partenaires que sont l’Ambassade de France et le ministère des Sports grâce à qui elles ont bénéficié de ladite formation. «Je remercie également nos différents formateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour nous outiller à l’administration sportive à travers les différents modules», a-t-elle ajouté avant de souhaiter que la formation ne se termine pas en si bon chemin. «Car nous avons constaté que le chemin est dense et que nous avons beaucoup à apprendre», a-t-elle renchéri.

« Tout au long de cette formation, elles ont voulu savoir. Elles ont exprimé des inquiétudes et on les a rassurées. Elles ont repris le boulot. Au finish, nous pouvons être sûr que cette quinzaine de dames, on peut compter sur elles dans le cadre de l’amélioration de la pratique en matière de gestion administrative au niveau de nos différentes localités», dira Fernando Hessou, formateur et représentant et Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben). « Pour le Cnos Ben, miser sur les femmes, c’est osé, c’est misé sur des valeurs sûres pour la promotion et le développement du sport dans notre pays », a-t-il indiqué. Quant au président de la Fbhb, il a souligné que l’instance met les femmes au cœur du développement du handball béninois.

Pour finir, Clarisse Hounzanli, point focal du projet sport au féminin et troisième vice-présidente de la Fbhb a invité les stagiaires à cultiver la graine qui a été planté en elles. «Que la motivation que je lis sur vos visages, que le travail qui a été fait pendant trois jours, soit rentable et bénéfique pour la Fédération. Notre sport en a véritablement besoin», a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire