Cnos-Ben : Julien Minanvoa au Congo 

Le Président du Comité olympique national et sportif béninois, Julien Minanvoa séjourne au Congo Kinshasa depuis quelques jours pour une mission de travail. Le patron du mouvement sportif béninois est conjointement désigné par le Comité International Olympique (CIO) et l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) pour superviser le déroulement de l’Assemblée générale élective du Comité national olympique congolais dont les travaux sont prévus pour ce jeudi 14 octobre 2021. Le bureau du Comité national olympique congolais, sortant conduit par Amos Mbayo Kitenge sera ainsi renouvelé sous le regard du Béninois à travers cette mission délicate que lui confie l’instance faîtière des Cno. 

Judo : Les rapports validés avant les élections


En prélude à la prochaine Assemblée générale élective qui aura lieu le dimanche 17 octobre prochain, la Fédération béninoise de judo (Fbj) était en Assemblée générale extraordinaire, dimanche 10 octobre pour procéder au bilan du mandat finissant. C’était dans les locaux de l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif Béninois (Cnos-Ben).
 Dans ce cadre, les participants ont procédé à la ratification du procès verbal de l’Assemblée générale ordinaire de la Fbj qui s’est tenue le 10 novembre 2019. A la suite du secrétaire général adjoint qui a présenté ce rapport, le président sortant Anicet Glitho a présenté son rapport d’activité. Ce qui a été approuvé par l’ensemble des participants qui ont loué les efforts de ce dernier. Le rapport financier détaillé exposé par le trésorier général maître Jocoué Wilfrid n’a souffert d’aucune contestation et a même été approuvé par acclamations. Au point final, les congressistes ont procédé à l’affiliation des nouveaux clubs qui en ont fait la demande.

Fédération béninoise de handball: Sidikou Karimou officiellement installé

Elu à la tête de la Fédération béninoise de handball (Fbh), samedi 25 septembre 2021 à Porto-Novo, le président Sidikou Karimou a officiellement pris fonction, vendredi 1er octobre 2021 au cours d’une cérémonie de passation de charges au siège de la Fédération. Occasion pour le président Sidikou Karimou, d’inviter la famille du handball béninois à se mettre ensemble pour relever le défi.

Une semaine après son élection à la tête de la Fbh, le président Sidikou Karimou s’installe officiellement dans ses nouvelles fonctions. A cette occasion, un état des lieux a été fait au président entrant ainsi que le point des documents administratifs et financiers, le point des matériels sportifs et autres. Dans une ambiance festive, le président sortant Antoine Bonou et celui entrant Sidikou Karimou ont procédé à la signature et aux échanges des documents. Par cet acte, le président Sidikou Karimou prend officiellement fonction à la Fbh et dirigera pour les quatre prochaines années, l’instance du handball béninois avec de grandes ambitions.

«Nous nous sommes réunis pour remplir les formalités qui consistent, une fois le nouveau président élu, à lui passer les charges afin de lui permettre de fonctionner librement», a indiqué le président sortant Antoine Bonou. «Dans l’histoire de la Fédération béninoise de handball, il n’y a pas encore eu un jeune qui ait pris la relève. Mais cette fois-ci, nous avons eu cette chance. Le Seigneur nous a donné un jeune qui a la volonté. Encore une fois, je te dis, félicitations président», se réjouit-il, fier d’avoir laissé la Fbh à la jeunesse. «Vous connaissez bien la maison. Vous n’êtes pas un intrus, mais c’est normal qu’on vous représente la maison et qu’on vous remette officiellement la maison», a-t-il conclu, en acceptant d’être le président d’honneur du nouveau bureau, mandature 2021-2025.

«(…) Ce n’est pas un nouveau mandat. Ce n’est pas un nouveau président. Ce n’est qu’une continuité. C’est le mot le plus juste», dira le président de la Fbh, Sidikou Karimou. A l’en croire, tout le mérite revient au président Bonou qu’il a d’ailleurs remercié pour cette marque de confiance. Pour le président Sidikou, son bureau n’a pas peur de la mission. «Le handball, c’est notre maison commune. Nous la connaissons. Nous connaissons les acteurs. Nous connaissons les problèmes. Nous allons les affronter. On n’a pas peur de la mission», a-t-il rassuré, avant de laisser entendre que son bureau bénéficie déjà d’une conjoncture favorable. «Nous allons nous battre chacun à son niveau pour voir dans quelle mesure nous allons réussir. Avec l’ensemble du Comité, nous allons décliner notre programme le plus ambitieux possible, tout en misant sur les priorités», a fait savoir Sidikou Karimou qui invite la famille du handball béninois à se mettre ensemble pour relever le défi.

Promotion du Teqball au Bénin: La Fédération béninoise de la discipline s’active

Dans la droite ligne de l’atteinte de ses objectifs, la Fédération béninoise de Teqball (Fébéteq) poursuit sa série de vulgarisation de la discipline au Bénin. Ceci, à travers les séances d’appropriation des règles du jeu mais aussi des pratiques du teqball. La dernière du nom s’est tenue samedi 2 octobre 2021 au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou en présence des membres du bureau de la FéBéTeq, des teqers, autres sportifs et curieux. Cet instant a été apprécié des participants qui découvrent une discipline dont ils tombent déjà amoureux. Pour eux, il s’agit presque du football mélangé au tennis de table même si le Teqball a ses particularités. Ces derniers comptent donc embrasser cette nouvelle discipline sportive qui fait son petit bonhomme de chemin au Bénin. Et, d’ici quelques années, on pourra parler du Bénin à travers le Teqball. Mais pour l’heure, la FéBéTeq poursuit la vulgarisation de la discipline. Pour rappel, samedi 21 août dernier, la FéBéTeq était du côté d’Awaya (l’un des quatre villages de l’arrondissement de Gbaffo, dans la commune de Dassa-Zoumè) pour le même exercice. Elle a même profité pour faire don de matériels sportifs à l’Association sportive d’Awaya notamment des ballons et une table Lite facilement transportable grâce à ses quatre grandes roues de diamètre 250 millimètres. Pour Vincent Francis Kpohihoun, président de la FéBéTeq, ces séances de promotion et de vulgarisation du  Teqball sont la suite logique des objectifs que se sont assignés les membres de la Fédération. Il a laissé entendre que d’autres actions du genre se poursuivront selon une programmation donnée pour l’aboutissement de la mission assignée au bureau exécutif de la FéBéTeq.

Confédération africaine d’escrime : Jacques Okoumassoun, nouveau Secrétaire général adjoint

Le Bénin est honoré lors de la dernière Assemblée Générale élective de la Confédération Africaine d’Escrime (CAE) qui s’est tenue à Dakar, la capitale sénégalaise.

En effet, à l’occasion de ce congrès statutaire de la CAE, la nation vert, jaune, rouge s’est hissée sur le toit du continent à travers la Fédération Béninoise d’Escrime. Jacques Okoumassoun puisque c’est de lui qu’il s’agit est élu Secrétaire Général Adjoint de la structure en charge de l’escrime au niveau continental au terme des travaux. Cette ascension  de l’homme ayant en charge depuis plusieurs années les destinées de cette discipline sportive au plan national est dû à son activisme et la diplomatie béninoise qu’on peut sans doute qualifiée de ” payante”. 

Au total 30 associations membres de la confédération africaine d’escrime ont pris part à ce conclave ayant connu la confirmation du président sortant de l’organe Mbagnick NDIAYE avec 21 voix contre 8 et une abstention

Réunion de l’Acnoa : Julien Minavoa présent à l’assise au sommet


Spécial invité du Président Mustapha Berraf, Julien Minavoa s’est envolé pour le Nigeria où il prendra part aux travaux de l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Le Président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben) et ses paires se réunissent du 27 Septembre au 03 Octobre 2021 à Abuja où ils traiteront du 40 ème anniversaire de la naissance de l’Acnoa et de la présentation du rapport d’étape sur les 2e Jeux Africains de Plage, Hammamet 2023.

Fondée le 28 juin 1981 à Lomé par Anani Matthia et Juan Antonio Samaranch avec l’aide d’Ydnekatchew Tessema, l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) basée à Abuja, au Nigeria et réunissant les cinquante-quatre comités nationaux olympiques africains s’investira à faire le point de la participation des nations africaines aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ainsi cette assise qui intervient seulement quelques jours après la fin les Jeux Olympiques de Tokyo, sera le lieu pour les différents acteurs de dresser un bilan global de la participation des nations africaines dans ce contexte particulier lié à la crise pandémique du Covid 19. Il faut rappeler qu’en terme de médailles, les nations africaines ont totalisé un score bien inférieur à la performance réalisé en 2016 à Rio (37 contre 45). Néanmoins, en matière de titres, les athlètes africains sont parvenus à décrocher 11 fois l’or contre 10 à Rio. De son côté, le Kenya reste le meilleur pays du continent grâce à ses coureurs de fond et demi-fond.

Sidikou Karimou est le nouveau président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb) pour les quatre prochaines années


Samedi 25 septembre 2021, à l’auditorium Djinadou Raouf de l’Injeps à Porto-Novo, il a été plébiscité à la tête de l’instance du handball béninois et place son mandat sous le signe de la continuité.

 25 voix pour et un bulletin nul. C’est par ce vote que Sidikou Karimou a été porté, dans une ambiance festive remplie d’émotion, à la tête de l’instance béninoise du handball. Il succède au président sortant Antoine Bonou qui aura passé deux mandats à mettre sur les rails le handball béninois. Désormais, c’est l’ancien ailier gauche de Flowers Hbc qui poursuivra les œuvres entamées par son prédécesseur pour le rayonnement du handball au Bénin. «Nous poursuivrons les chantiers entamés par le président Antoine Bonou. C’est un passage de témoin. Nous allons continuer sur ce que le président Bonou a su bien commencer. Nous ne voulons pas beaucoup parler. Nous voulons que vous nous regardez sur le terrain à l’œuvre et que vous puissiez nous juger», a laissé entendre Sidikou Karimou. Il prend donc les rênes d’un bureau de treize membres dévoués.
Pour sa part, le président sortant Antoine Bonou a salué les acteurs du handball béninois pour leur soutien durant ses deux mandats. Il les a ensuite invités à accompagner la nouvelle équipe. Quant au maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, il a remercié la Fbhb et les congressistes pour le choix porté sur sa commune pour abriter cette Assemblée générale ordinaire et élective qui a connu la présence de plusieurs personnalités dont le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben) Julien Minavoa, le président de la Confédération africaine de handball Arêmou Mansourou et Géraldine Assah, représentant le Ministre des sports. Au nom du Ministre Homeky, cette dernière a félicité les membres de l’équipe sortante pour le progrès réalisé durant le mandat écoulé. Aussi a-t-elle invité la nouvelle à porter davantage haut le handball béninois. Notons que le nouveau bureau a fait de Antoine Bonou, président d’honneur de la Fbhb. 

Sidikou Karimou… en bref !

Patron du label musical Blue Diamond, Sidikou Karimou dans le milieu du Hanball a été sextuple champion du Bénin et meilleur joueur (en 2003) au plan national. Le nouveau président de la Fédération béninoise de handball a évolué sous le maillot de l’équipe de Flowers et de la sélection nationale du Bénin. Seul candidat à la présidence de la Fédération, Sidikou Karimou a été conseiller du président sortant Antoine Bonou.

Basketball : Ismahinl Onifadé rempile à la tête de la Fédération

A l’issue du vote, le président sortant a obtenu 59 voix contre 13 pour son challenger, Alex Paraïso et 1 bulletin nul. Il conduira un nouveau bureau de neuf (9) membres pour les quatre prochaines années. On y retient, de nouveaux visages.

Conformément aux dispositions des articles 38-1 des statuts et 29-1 du règlement intérieur, la Fédération béninoise de Basket-Ball a organisé ce samedi 18 septembre 2021 à Porto-Novo, son Assemblée Générale Elective. Crédité d’un bon bilan au terme de son premier mandat à la tête de la FBBB, et sans surprise, Ismahinl Onifadé a été largement réélu avec 59 voix contre 13 voix pour son challenger, Alex Paraïso, ancien président de l’instance de la balle au panier du Bénin. 1 bulletin nul.

Après avoir remercié la famille du basket-ball béninois pour la confiance encore placée en lui, tous les partenaires et le gouvernement béninois par l’entremise du ministre des sports pour les réformes entreprises pour développer le sport, Ismahinl Onifadé a annoncé qu’il place son nouveau mandat sous le signe de la Révolution.

« C’est le mandat de la révolution du basket-ball béninois qui doit planer sur le toit du basket-ball en Afrique. Nous avons aujourd’hui de la matière première pour former des sélections de qualité de toutes les catégories d’âge », a-t-il déclaré en ajoutant « Au niveau des clubs, nous allons continuer à les accompagner à toutes les échelles que cela soit au niveau de la formation des formateurs et autres pour que lors des différentes compétitions, ils commencent par avoir leur mot à dire. Aujourd’hui avec le championnat professionnel et les bases solides que nous avons jetées ces quatre dernières années, nous sommes confiants que nous ne jouerons plus les seconds rôles dans quelques années ».

A noter que le 1er Vice-président de la Fédération béninoise de Basket-ball (Fbbb) et Président du Comité transitoire de la Ligue professionnelle de Basketball, Ganiyi Bakary, le Secrétaire général sortant, Martin Djogui et le Trésorier général Isaïe Zekpa ne font plus partis du nouveau bureau. Si le premier a évoqué une raison professionnelle, les deux derniers ont décidé de laisser la place à des cadres plus jeunes après une vingtaine d’années de bons et loyaux services rendus à la discipline.

Les meilleures équipes de la saison primées

L’équipe dirigeante de la Fédération Béninoise de Basket-Ball en communion avec le comité transitoire de la gestion de ligue professionnelle ont profité de l’Assemblée Générale ordinaire qui s’est déroulée avant celle élective pour récompenser les meilleures équipes de la saison 2020- 2021.





ASPAC BBC sans partage règne sur le toit de la balle au panier en Hommes et en Dames au terme de la première édition de ligue professionnelle de Basketball. ASPAL de Parakou et Élan BBC occupent respectivement la 2ème et la 3ème place chez les hommes tandis que Les Electriciennes d’Energie BBC sont classées deuxième au niveau des dames. Les deux équipes championnes repartent respectivement avec une enveloppe de 1 million de FCFA et de 500 mille FCFA en plus deux géants trophées. Le club parakois a empoché 500 mille Francs CFA, Elan 250 mille Francs CFA et la vice-championne chez les dames 250 mille Francs CFA.

Le Conseil d’arbitrage promulgué

Nommé et installé par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de Basket-ball (Fbbb), le mardi 17 août 2021 à Porto-Novo, le Conseil d’arbitrage est validé par acclamations par l’ensemble des délégués présents dans la salle. Ce samedi 15 septembre 2021. La mise en place de ce Conseil d’arbitrage vient respecter les dispositions de la Convention d’éthique et de bonne gouvernance entre le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) et les Fédérations nationales sportives membres. 

Le bureau et le personnel du CNOS BEN en formation

La bonne gestion et la bonne image du sport béninois préoccupe les responsables du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben). Dans ce sens, le Président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) avec le soutien du Cabinet JILMONDE CONSULTING SARL a lancé, mardi 14 septembre une série de formation à l’hôtel THE YACHT BY NO STRESS de Grand-Popo qui prendra fin, jeudi 16 septembre 2021.

« Pour que notre sport rayonne, nous devons disposer d’un Comité exécutif outillé et d’une administration performante » ; a fait savoir Julien Minavoa, Président du Cnos-Ben lors de l’ouverture des travaux.

Pour lui, le but visé est d’apporter une nouvelle dynamique dans la gestion des affaires sportives au Cnos-Ben. Ces modules ont également pour finalité d’approfondir les connaissances des participants qui sont les membres de l’exécutif et le personnel administratif.

« Ces modules vont permettre à tout le monde d’avoir la même capacité de compréhension des sujets et de faire les choses avec la bonne manière pour que la bonne gouvernance soit du côté Cnos-ben », a précisé Julien Minavoa.

Ainsi dans le strict respect strict des gestes barrières au Covid19 JILMONDE CONSULTING SARL conduit la formation qui dure trois jours. Les participants auront droit à neuf (9) modules de formation qui portent sur l’organigramme et fiches descriptives des postes ; la fiche d’évaluation du personnel, les manuels de procédures ; le plan comptable ; la procédure de gestion de la banque ; la procédure de gestion de la caisse ; procédure de gestion des achats et approvisionnements ; procédure de gestion des stocks et du patrimoine et la procédure de gestion des missions et de reporting.